Coopérations

L’esprit qui préside aux coopérations et aux reprises.

Après la reprise en 2016 d’un Ehpad des Petites Soeurs des Pauvres (Lorient – 56), l’Hôpital Nord 92 à Villeneuve-la-Garenne (92) a été adossé à Adef Résidences en 2017, année également de l’arrivée d’un SSIAD. L’Hôpital Nord 92 est constitué d’une structure sanitaire de type soins de suite et de réadaptation, d’une Maison d’Accueil Spécialisée et d’un CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie). En 2019, l’Association a repris 2 Ehpad dans le Val-de-Marne (94) et 1 Ehpad et 1 Résidence Autonomie en Seine-et-Marne (77). En 2020, les Petites Soeurs des Pauvres ont confié leur Ehpad de Clermont-Ferrand (63) à Adef Résidences, qui a également été retenue pour la création du futur Ehpad de Champagnole dans le Jura (39).

Avec une expérience éprouvée des reprises et coopérations (plus d’une dizaine à juin 2020), la politique de respect de l’identité et de la singularité de chaque Établissement a montré son efficacité, avec des transitions réussies vers le modèle Adef Résidences et des enrichissements mutuels sur les savoir-faire et les savoir-être. Également, toujours à cette fin, de nombreuses opérations de formations et d’immersions sont mises en place pour une acculturation progressive et un partage d’expérience fondé sur la découverte de l’autre.

La mise en place des CPOM vient renforcer la logique des coopérations.

La mise en place progressive des principes et des négociations des CPOM (Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens) vient renforcer toute la logique sectorielle de coopération car ils sont incitateurs à des négociations multi-Établissements au bénéfice de l’accompagnement.

Le principe même des CPOM est un changement de paradigme conséquent, les Établissements travaillant désormais sur des contractualisations quinquennales à partir d’un projet global. Leur mise en place, dans une dimension pluriannuelle, permettra à chaque Établissement, ou préférablement à chaque regroupement d’Établissements, de porter avec plus d’efficacité ses projets, le pendant étant d’être encore plus rigoureux dans l’optimisation des coûts et des moyens.

Ce changement d’approche inclut aussi la tarification à la ressource pour la dépendance et le soin (contractualisation non pas sur les charges mais sur le contenu du projet global et sur le montant des ressources allouées), ce qui renforce la notion de projets d’accompagnements spécifiques aux Établissements.

brochure développement adef residences

Accédez à la brochure « Engager des Partenariats avec Adef Résidences » en cliquant sur l’image ci-contre.